Programmes

1988 : le réseau international de Transcultura est créé par Umberto Eco et Alain le Pichon, à l’occasion du 9eme centenaire de l’Université de Bologne. Il procède d’une première action, « Ethnologie de la France par des chercheurs du Tiers Monde » (1982-86), appliquée aux relations euro-africaines, mis en œuvre, dès 1982 avec l’appui du Président Senghor et le soutien du Président Chirac.

 Il s’est ensuite ouvert à la Chine, en associant des chercheurs de l’Université de Canton pour une étude anthropologique de la société italienne (« Sguardi venuti da lontano » -1992). Le colloque international  « Frontières dans la connaissance », (Canton 1991) a été organisé avec le soutien de l’Union Européenne.

Puis le séminaire itinérant euro chinois, « Malentendus dans la recherche de l’Universel », de Canton à Pékin par la route de la soie, interrogeait les représentations réciproques des cultures européennes et chinoises. Il a  donné lieu à la publication La licorne et le dragon (Presses de l’Université de Pékin, 1996).

En Avril 2000, le colloque international de Tombouctou « Afrique, Chine, Europe : regards réciproques », présidé par Umberto Eco, rassemblait des chercheurs africains, chinois et européens.

Puis le Séminaire « méthodologies de la Connaissance Réciproque », organisé par U. Eco à l’Institut des Hautes Etudes de l’université de Bologne (Novembre 2000) ont abouti à la mise en œuvre des Assises de la Connaissance Réciproque (Parlement Européen Bruxelles 15 Novembre 2001)

 

Les Premières Assises de la Connaissance Réciproque

Journal de l’Encyclopédie Transculturelle des mots, images et concepts clés

Manifeste de Tombouctou - Voir et être vu

Colloques